Le bilan à visée diagnostique permet de faire l’état des lieux du fonctionnement global du cerveau, de connaître son niveau d’efficience intellectuelle, les fragilités cognitives et les points forts.

Cet état des lieux est une photographie à un moment donné, dans des circonstances particulières. Il est donc nécessaire de le relier à la personnalité du patient, sa motivation, les mécanismes psycho-affectifs sous-jacents, son histoire.

C’est à partir d’une « enquête poussée », que le psychologue spécialisé en neuropsychologie cherche à comprendre les raisons des difficultés cognitives et comportementales observées au quotidien.

Est-ce dans le cadre d’une pathologie neurologique, psychiatrique, d’une problématique psychologique ou éducationnelle? Quelle est la part de chacun de ces facteurs?

Cette « enquête » se déroule en trois temps:

  • Anamnèse: temps de discussion autour du patient, avec un proche. Permet d’avoir tous les éléments de compréhension du problème. Dure environ 1h30 mais peut varier selon la complexité.
  • Bilan psychométrique : Analyse du fonctionnement global d’un individu. Permet de détecter une déficience intellectuelle ou un haut potentiel, par la comparaison des scores obtenu à l’échelle de Weschler. Dure entre 1h30 et 2 heures en fonction de la rapidité d’exécution de la personne.
  • Bilan neuropsychologique: Analyse détaillée des fonctions cognitives à travers une batterie de tests standardisés et normés. Permet d’affiner les hypothèses diagnostiques et d’apporter les solutions adaptées. La durée varie en fonction de la problématique recherchée et des capacités du patient. Passation d’une heure 30 au minimum.